Le Luxembourg devient le premier pays d’Europe à légaliser le cannabis récréatif


Le gouvernement luxembourgeois a annoncé vendredi qu’il autoriserait enfin 620.000 citoyens du pays à cultiver, posséder et consommer du cannabis légalement.

Le pays européen négocie depuis un certain temps la voie de la consommation de cannabis chez les adultes dans le cadre d’un accord de coalition conclu entre les libéraux, les sociaux-démocrates et les verts en 2018. L’annonce met fin aux spéculations selon lesquelles le processus pourrait avoir déraillé en raison du Covid. et fait du Luxembourg le premier pays d’Europe à légaliser la production et l’usage récréatif du cannabis.

En vertu de la nouvelle législation, les personnes âgées de 18 ans et plus pourront légalement cultiver jusqu’à quatre plants de cannabis par foyer pour leur usage personnel. Il sera possible d’acheter des graines dans les magasins, de les importer de l’étranger ou de les acheter en ligne. L’interdiction de la consommation et du transport de cannabis en public restera en vigueur, de même que l’interdiction du commerce des produits du cannabis autres que les graines. Les plans pour une chaîne de production nationale et une distribution réglementée par l’État ont été retardés par la pandémie de Covid.

Dans un article paru dans The Guardian, le ministre de la Justice Sam Tamson a décrit la modification de la loi sur la production et la consommation nationales comme une première étape. « Nous pensions que nous devions agir, nous avons un problème avec la drogue et le cannabis est la drogue la plus consommée et représente une grande partie du marché illégal », a-t-elle déclaré.

« Nous voulons commencer par permettre aux gens de le cultiver chez eux. L’idée est qu’un consommateur n’est pas en situation illégale s’il consomme du cannabis et que nous ne soutenons pas toute la chaîne illégale de la production au transport jusqu’à la vente où il y a beaucoup de misère attachée. Nous voulons faire tout notre possible pour nous éloigner de plus en plus du marché noir illégal. »

La consommation et le transport d’une quantité allant jusqu’à trois grammes seront requalifiés en délit, déclassés d’infraction pénale. On s’attend à ce que les touristes et les visiteurs ne soient pas autorisés à consommer du cannabis légalement, car le pays veut éviter de devenir une destination pour les consommateurs à la recherche d’un accès facile comme on le voit à Amsterdam.

L’objectif principal du gouvernement à ce stade est de réglementer la consommation de cannabis et sa culture « dans vos propres murs », a déclaré à EURACTIV le coprésident des Verts luxembourgeois, Meris Sehovic.

L’annonce fait suite à l’annonce plus tôt cette semaine que la Suisse va aller de l’avant avec la légalisation de la consommation et de la culture du cannabis. Le Luxembourg rejoint le Canada, l’Uruguay et 11 États des États-Unis qui ont déjà légalisé le cannabis pour usage adulte. On pense que l’Allemagne emboîtera le pas après les récentes élections qui ont vu un certain nombre de partis former une coalition, dans laquelle la légalisation du cannabis était un accord commun.

Leave A Comment