Guernesey délivre le premier permis pour cultiver du cannabis


Guernesey, la deuxième plus grande île de la Manche et une dépendance de la Couronne britannique, a délivré sa première licence pour cultiver du cannabis pour le marché des produits à base de cannabis à usage médical (CBPM).

Guernesey tenait à suivre Jersey et l’île de Man qui ont tous deux déjà lancé leurs propres programmes nationaux de cannabis. « Guernesey a établi un cadre de licence avec le Royaume-Uni qui est le même que celui de Jersey et de l’île de Man, via un protocole d’accord. Cela a été demandé par le secteur afin de s’assurer que les entreprises de Guernesey étaient sur un pied d’égalité avec leurs concurrents et a été dirigé par le BGCA [Bailiwick of Guernsey Cannabis Agency] afin d’assurer une surveillance réglementaire solide, mais proportionnée » ont déclaré des responsables dans un communiqué.

Les États de Guernesey, souvent appelés gouvernement de Guernesey, ont accepté par un vote en juillet de commencer accepter les demandes de licence pour cultiver du cannabis pour le marché du cannabis médicinal. Au total, sept candidatures ont été reçues, alors qu’une seule a été retenue actuellement, les États ont souligné qu’ils souhaitaient leur donner la possibilité de commercialiser leurs produits en leur laissant plus de temps pour répondre aux exigences du cadre. Toutes les demandes ont été examinées conjointement par le BGCA et le ministère de l’Intérieur britannique.

Le président de la commission sanitaire et sociale a déclaré : « Nous sommes ravis d’avoir pu approuver la candidature d’une entreprise. L’octroi de la première licence représente un succès significatif, non seulement pour l’entreprise elle-même, mais aussi pour le cadre réglementaire que nous avons mis en place et convenu avec le Royaume-Uni. Nous avons reçu sept candidatures, et c’est en soi incroyablement encourageant, et je les encouragerais à présenter une nouvelle demande s’ils se sentent capables de faire les ajustements nécessaires.

L’Organe international de contrôle des stupéfiants de l’ONU a publié un rapport en 2020 montrant que le Royaume-Uni est le plus grand exportateur de cannabis médicinal au monde, estimant que 320 tonnes de cannabis légal y ont été produites en 2019, soit plus de trois fois la quantité cultivée en 2016. Le total de 2019 représentait 75 % des 468 tonnes totales produites légalement dans le monde. GW Pharmaceuticals a été la première société basée au Royaume-Uni à obtenir une licence pour cultiver du cannabis par le ministère de l’Intérieur en 1998. GW produit le médicament contre l’épilepsie à base de cannabis Epidolex, ils ont été achetés par Jazz Pharmaceuticals plus tôt cette année pour 7,6 milliards de dollars.

Leave A Comment