Le plus haut officier antidrogue de la Met Police accusé d’avoir fumé du cannabis


Le commandant Julian Bennett, qui a rédigé la stratégie antidrogue de la police métropolitaine en 2017, a été sommé d’assister à une audience pour faute grave afin de répondre aux allégations concernant la consommation présumée de cannabis.

Confirmer l’audience dans un déclaration officielle la police métropolitaine dit: « Il est allégué qu’entre février 2019 et le 21 juillet 2020, alors qu’il n’était pas en service, le Cdr Bennett a utilisé des drogues contrôlées. Il est allégué que le comportement du Capf Bennett jette le discrédit sur le service de police et sape la confiance en lui. M. Bennett devra également répondre à deux autres allégations ; pour avoir menti sur les raisons pour lesquelles il avait refusé de fournir un échantillon pour un test de dépistage de drogue et pour ne pas avoir fourni d’échantillon pour un test de dépistage de drogue.

M. Bennett a rejoint la force en 1977, ce qui lui a valu 44 ans de service. En 2018, il a écrit la stratégie antidrogue de la police métropolitaine intitulée « Gérer l’impact des drogues sur les communautés » qui décrit les plans de la force sur la façon de sensibiliser aux dangers de l’abus de drogues.

Le policier de haut rang touche un salaire complet de 136 000 £ par an depuis que les allégations ont fait surface en juin 2020. Il a été rapporté à l’époque que le commandant Bennett avait informé les enquêteurs sur les normes professionnelles qu’il consommait du cannabis, mais uniquement à des fins médicales, et il ne croit pas avoir enfreint les lois.

Une demande d’accès à l’information vue par feuillu confirme que Julian Bennett était le seul officier à avoir refusé un test de dépistage de drogue sur 50 officiers qui ont reçu l’ordre d’en subir un au cours des 5 mois pour lesquels le Met a fourni des données. Sur les 50 tests, 5 ont été classés comme « de cause » et 45 étaient aléatoires. Les résultats des 50 tests étaient :

  • 47 négatifs
  • 1 positif
  • 1 non concluant
  • 1 refus

Selon les informations accessibles au public vues par Leafie, Julian Bennett a présidé 69 audiences pour faute grave au cours des 18 mois où il occupait ce poste, au cours desquelles les deux tiers des audiences ont abouti à des licenciements, avec deux officiers licenciés pour délits liés à la drogue. C’est la fréquence des licenciements qui aurait donné au commandant Bennett le surnom de « Sacker ».

L’audience doit avoir lieu à Londres du 14 au 18 février 2022 et sera diffusée au public, les parties intéressées peuvent demander à assister à l’audience pour faute professionnelle avec la police météorologique.

Leave A Comment