La FSA publie un avertissement, la liste CBD sera mise à jour sous peu


La directrice générale de la Food Standards Agency, Emily Miles, a averti l’industrie du CBD et les détaillants qu’ils devaient commercialiser les produits de manière responsable et a offert son soutien aux autorités locales si elles devaient intensifier leurs efforts d’application des produits alimentaires CBD dans les mois à venir.

S’exprimant lors de la réunion du conseil d’administration de la FSA le 8 décembre, Emily Miles a présenté l’approche proportionnée de la FSA pour réglementer le CBD, mettant l’industrie en conformité avec la nécessité pour le CBD de passer par une évaluation de la sécurité de la FSA, et les prochaines étapes de ce processus, y compris la mise à jour la liste publique de la CDB.

Comme le souligne la FSA dans son communiqué de presse, aucun produit alimentaire à base de CBD sur le marché n’a été soumis à l’évaluation de sécurité obligatoire et n’a été autorisé à la vente.

Aujourd’hui, la FSA a confirmé que la liste publique du CBD sera mise à jour sous peu et constituera un enregistrement public des produits pour lesquels des demandes crédibles d’autorisation de mise sur le marché ont été déposées auprès de la FSA. Au cours des prochains mois, les autorités locales et les détaillants d’Angleterre et du Pays de Galles pourront utiliser la liste pour vérifier le statut des produits alimentaires CBD et prioriser l’application si nécessaire.

« Mon message à l’industrie du CBD et aux détaillants est que vous devez agir de manière responsable lors de la commercialisation et de la vente de ces produits. Et mon message aux autorités locales est que, étant donné que des produits sont rejetés de notre processus d’autorisation de mise sur le marché, vous devrez peut-être intensifier les efforts de mise en application. La FSA vous soutiendra dans ce processus », a déclaré Emily Miles, PDG de la FSA.

S’exprimant au nom du Conseil, la professeure Susan Jebb, présidente de la Food Standards Agency, a déclaré :

« La FSA a le devoir de protéger les consommateurs. Je veux profiter de cette occasion pour demander aux gens de bien réfléchir avant de prendre du CBD et de suivre les conseils de la FSA sur les produits à base de CBD. La FSA n’hésitera pas à prendre des mesures si des preuves apparaissent que les produits sont dangereux et que les consommateurs courent un grand risque. »

Revu par Sasha Bajilo, fondateur d’ILESOL Pharmaceuticals, un producteur à l’échelle industrielle de produits et de formulations à base de CBD. Expert en politique chanvre/cannabis, membre de la commission de réglementation du ministère croate de la santé pour le cannabis médical.

Leave A Comment