La France lève la limite de THC à 0,3%


Avec la nouvelle année, la limite de THC en France est portée à 0,3%. Le 31 décembre 2021, un nouveau décret sur la culture du cannabis et la vente de CBD en France a été publié au Journal Officiel de la République française.

Le document délivré par le ministère de la Santé autorise l’importation, l’exportation et l’utilisation industrielle et commerciale des variétés de Cannabis Sativa L. avec une teneur en THC ne dépassant pas 0,3%. La limite fixée est conforme à la politique agricole commune (PAC).

La nouvelle PAC entre en vigueur le 1er janvier 2023. Le document permet aux agriculteurs européens de recevoir des paiements directs pour les variétés de chanvre enregistrées dans le catalogue de l’UE avec un niveau maximum de THC de 0,3 %. Cela entraînera un élargissement potentiel du nombre de variétés de chanvre acceptées dans le catalogue de l’UE.

Le nouveau décret français est une bonne nouvelle pour les producteurs de CBD puisqu’il élève la limite de THC dans les produits finaux à 0,3%, mais les commerçants pourraient se retrouver dans une nouvelle série d’inquiétudes en raison de l’interdiction définitive de vendre des fleurs et des feuilles entières directement aux consommateurs.

Selon le nouveau décret, les fleurs et les feuilles ne peuvent être utilisées que pour la production d’extraits de chanvre. La vente et la consommation de fleurs ou de feuilles crues sous toutes leurs formes, seules ou en mélange avec d’autres ingrédients sont interdites.

Le nouveau décret remplace celui du 22 août 1990. Alors que le président de l’Union industrielle pour la valorisation des extraits de chanvre (L’UIVEC) Ludovic Rachou salue le document, affirmant qu’il ouvrira la voie à davantage de produits « made in France », il a suscité de nombreuses critiques de la part des membres du parti écologiste français.

Julien Bayou, secrétaire national d’Europe Écologie les Verts (EELV) a condamné l’interdiction de la vente de fleurs et de feuilles de CBD, qualifiant la décision de « stupide, absurde, de la pire des bêtises », et de véritable cadeau de nouvel an aux trafiquants de drogue. .

Revu par Sasha Bajilo, fondateur d’ILESOL Pharmaceuticals, un producteur à l’échelle industrielle de produits et de formulations à base de CBD. Expert en politique chanvre/cannabis, membre de la commission de réglementation du ministère croate de la santé pour le cannabis médical.

Leave A Comment